L'histoire du poker à 3 cartes

Le Poker est assurément le jeu de cartes le plus populaire du monde entier. Sur tous les continents , son impact est perceptible et il est aisément devenu l’un des jeux de cartes les plus joué sur la planète. Son origine reste cependant assez floue. Certains l’attribuent au Pochen allemand, d’autres au Poque français et les derniers au Poke américain, la traduction de ce dernier mot étant « butin ». De plus, ce jeu de cartes comporte de multiples variantes.

Dans l’article qui suit, nous nous intéresserons plus particulièrement au Poker à trois cartes aussi appelé Three Cards Poker.

Les origines britanniques

C’est en 1994 que le Poker à 3 cartes a vu le jour. Le grand joueur britannique Derek Webb en est le créateur. Effectivement, de retour d’un tournoi à Las Vegas où la lenteur du jeu l’avait exaspéré, Derek Webb a cherché une solution pour accélérer le jeu et lui donner plus de dynamisme. S’inspirant du jeu appelé Brag, il a jeté les bases du Brag Casino qui a connu un succès immédiat et a été rebaptisé très rapidement Three Cards Poker.

Le Brag serait lui-même issu d’un jeu plus ancien, le Primero, auquel on jouait sous le règne d’Élisabeth 1re d’Angleterre soit de 1558 à 1603. Mais, revenons quelques instants sur le processus de création du Poker à trois cartes qui a demandé à Derek Webb une grande dose de persévérance. Il a effectivement fallu que ce joueur de poker se transforme durant quelques années en hommes d’affaires. Obtention d’un brevet afin de protéger sa propriété intellectuelle, vente et explication de son jeu aux États-Unis pour « l’essayer » et obtenir des statistiques concluantes afin d’obtenir le feu vert de la British Casino Association. Bref, ce n’est qu’en 1997 que le Poker à trois cartes a véritablement pris son envol.

Aujourd’hui, certains parlent plutôt de Tri-poker et les appellations varient entre les pays.

Ante and Play & Paire Plus

Il faut savoir qu’il existe deux options au Poker à trois cartes ; ces deux variantes sont :

  • L’Ante and Play qui se joue contre le croupier.
  • La Paire Plus où le joueur parie qu’il aura une main gagnante avec au moins une paire… ou plus!

La première version est plus stratégique alors que la seconde repose en grande partie sur la chance. Sachez que ces deux types de mises peuvent être cumulés. Notons aussi que dans ce type de poker, l’As peut représenter la valeur minimale comme la valeur maximale. Les 4 combinaisons possibles sont donc ici : la paire (2 cartes identiques), la couleur (trois cartes de même couleur), la séquence (trois cartes successives) et le brelan (trois cartes identiques).

Bon jeu!

Les variantes du poker en ligne que vous allez découvrir ci-dessous vous donneront encore plus envie de jouer :