Le continuation bet au poker

Le continuation bet, aussi appelé C-Bet, a été très à la mode dans le monde du poker dans les années 80. C’était alors une arme redoutable. De nos jours, les joueurs de tous bords et de tous niveaux en usent et en abusent, faisant perdre à ce procédé un peu de son intérêt. Revenons donc à la base de cette technique très intéressante qui mérite que l’on s’y intéresse et qu’on l’utilise… à bon escient.

Définitions et principes de base

Le continuation bet consiste à miser au flop alors que l’on a relancé preflop. On continue donc de miser, d’où le nom de cette technique.

La mise a lieu que le joueur touche une bonne carte ou non lors du flop.

Le C-Bet est une technique qui n’a rien à voir avec des stratégies sophistiquées comme le check-raise.

Par contre, le continuation bet demande beaucoup de réactivité et il faut savoir l’abandonner quand la situation le réclame. Regardons tout ceci de plus près dans les paragraphes qui suivent.

Application du continuation bet

Avec cette technique, le but est de créer un flou qui va déstabiliser l’adversaire. Avec les mêmes mises au preflop, flop, turn et river, vous donnez effectivement assez peu d’indices à vos opposants. Si ceux-ci croient vous connaitre et pensent que vous êtes un joueur serré, ils auront tendance à tomber dans le piège. Si vous avez plutôt l’image d’un joueur large, pensez au continuation bet lorsque vous touchez une grosse main !

Mais attention, il faut savoir s’arrêter à temps. Par exemple, si vous avez relancé préflop et que plus de deux payeurs se font connaitre, abandonnez le C-Bet tout de suite, c’est trop risqué !

La position de jeu intervient aussi dans la mise en place d’un continuation bet. Si vous parlez en premier, il y a peu de chances que cela fonctionne. Si vous parlez en dernier, cela peut être une très bonne chose, mais attention de ne pas être démasqué et considéré comme un voleur de pot. Une position intermédiaire semble être ici la meilleure option.

Mise en garde relative au continuation bet

Attention, attention, il existe une situation pour laquelle le continuation bet doit être absolument évité au risque d’engendrer de lourdes pertes. Il s’agit du tirage d’un flop monocolore. Effectivement, dans un pareil cas de figure, si un joueur possède ne serait-ce qu’une seule carte de la couleur tirée, il peut aller jusqu’au bout pour tenter sa chance, ce qui peut s’avérer désastreux pour vous si vous maintenez votre C-Bet.

Utilisation du continuation bet

Comme toutes les stratégies au poker, le C-Bet doit être utilisé avec parcimonie et parmi d’autres techniques de jeu. Effectivement, un joueur doit régulièrement varier son jeu afin de ne pas offrir un profil trop lisible à ses adversaires.

C’est ici une recommandation qui peut sembler évidente à beaucoup de joueurs, mais il arrive que, grisé par la réussite d’une stratégie, l’on s’y accroche et que l’on persévère à l’utiliser sans plus trop discerner si cela fait plusieurs parties qu’on l’utilise ou pas. Attention de toujours garder un bon esprit d’analyse. C’est la clef du succès !

Pour un maximum de conseils gratuits, consultez les articles que vous trouverez listés ci-dessous :